Chronologie

1797-1840
Règne de Frédéric Guillaume III Roi de Prusse

1799
Coup d'état de Bonaparte

1804-1814
Règne de Napoléon. L'Empire

1806
Fin du Saint Empire Germanique
(1er Reich de 962 à 1806)

1806-1813
Confédération du Rhin sous protectorat français

1806-1871
Zwischenreich

1815
Les Cents Jours. Retour de Napoléon. Défaite de Waterloo.

1814-1824
Règne de Louis XVIII

1824-1830
Règne de Charles X

1830-1848
Règne de Louis-Philippe 1er

1848-1852
Deuxième République


1840-1861

Règne de Frédéric Guillaume IV Roi de Prusse

1852-1870
Règne de Napoléon III.
Second Empire.

Hésingue au fil de l'Histoire







Entre 1809 et 1811, le cadastre dit napoléonien fut dressé, divisant le ban communal de 869 hectares 88 en 6 sections, 9824 parcelles pour 513 propriétaires. La localité comptait alors 810 habitants.




En décembre 1813, lorsque l'armée alliée franchit la frontière franco-helvétique afin de déborder le flanc droit français et d'assurer le blocus de la place forte de Huningue, le général de Wrede ancien général de la Grande Armée, installa son quartier général à Hésingue. Le village souffrait alors de la navette continuelle des troupes. Un magasin de vivres fut établi à Hésingue et les réquisitions énormes pour l'alimentation des différentes troupes stationnées dans la région frontalière fit souffrir tout le canton et taxa lourdement les paysans.

Dans la nuit du 26 au 27 juin 1815, des bâtiments communaux furent incendiés par les troupes alliées . La commune se plaignit alors de la conduite des troupes d'occupation et protesta contre l'imposition de guerre.

Sous la restauration et le Second Empire, la commune de Hésingue était qualifiée comme étant l'une des plus pauvres de l'arrondissement de Mulhouse. 


Lorsqu'en 1837 il fut décidé de prolonger la ligne de chemin de fer Strasbourg-Mulhouse vers Bâle, Hésingue demanda que la ligne n'emprunte pas son territoire, "pour conserver des terres de bonne qualité".





En 1867, une nouvelle mairie-école (l'actuelle mairie), put enfin être construite, alors que cette nécessité avait déjà été reconnue dès 1814 car l'ancienne maison commune menaçait ruine. 
Tampon lys blanc.jpg
Tampon aigle blanc.jpg
ce site a été créé sur www.quomodo.com